Deux programmes peuvent aider les proches/familles à Genève à faire face à leurs difficultés et d’apprendre comment se comporter avec une personne vivant avec un trouble psychique: Profamille et Groupe d’Information et de Soutien pour les proches de personnes souffrant d’un trouble bipolaire.

Profamille


Pour s’inscrire à PROFAMILLE, Contactez:

Isabelle ETIENNE
Tél. 022 372 31 03; courriel: Isabelle.etienne@hcuge

Nathalie BERGEON
Tél. 022 305 44 11 ou 022 305 44 48; courriel: Nathalie.bergeon@hcuge.ch

ou
Anne VIALA
Tél. 079 553 68 03; courriel: Anne.Viala@hcuge.ch

Toutes les trois au
Programme Profamille
Secteur 1 – Eaux-Vives
Rue du 31 Décembre 06-08
Tél. 022 305 57 56 (répondeur en cas d’absence)
Courriel: Spg.profamille@hcuge.ch

Buts du programme mis au point par l’Unité de psychiatrie sociale et préventive, Université de Laval (Canada):
Le but du programme Profamille, est de permettre aux proches de mieux connaître la schizophrénie, les traitements, les difficultés sociales et relationnelles qu’elle entraîne. Par ces connaissances, les familles seront mieux à même de faire face aux problèmes qui se posent dans la vie de tous les jours.

Ce programme a débuté en Suisse en 1990, avec les HUG et Le Relais.
En effet, pour chaque personne souffrant de schizophrénie :
• 3 à 4 de ses proches sont impliqués
• l’équilibre familial est gravement perturbé tant par les symptômes aigus que par les symptômes persistants
• le stress dû à ces symptômes provoque : insomnie, dépression, ulcères, problèmes cardio-vasculaires ;
• certains proches très éprouvés ne peuvent parfois plus travailler

La formation de la famille est primordiale pour faire accepter la maladie. Profamille aide les proches à faire face et à développer des habiletés.

Après explication de la maladie, des traitements, la famille apprend à gérer le quotidien et à avoir la meilleure attitude possible face à son proche, on rappellera les quatre points suivants à éviter :
• la surcharge émotionnelle
• la sur-stimulation
• le surinvestissement
• la surprotection

Il est également à rappeler que ces patients ont un trouble du traitement de l’information car il y a dans cette maladie un déficit :
• de compréhension et d’analyse
• de la réalisation de l’action
• de l’apprentissage
• de la gestion des émotions
Organisation

Le programme est organisé en un quinzaine de séances d’une durée de trois heures.

Le groupe – d’environ 10 personnes – débute en automne jusqu’en été (une semaine sur deux) et a lieu au CTB Servette, 89-91 rue de Lyon à Genève.

Chaque famille est vue individuellement avant le début du groupe.
Thèmes abordés:
• Symptômes et traitements
• Dépendance aux toxiques
• Habiletés de communication
• Savoir établir des limites
• Gestion du stress
• Le « lâcher prise »
• Sentiment de culpabilité et de honte
• Développer le sentiment d’estime de soi et de confiance personnelle
• Méthode de résolution de problèmes
• Développement des attentes réalistes
• Savoir recourir à l’aide nécessaire
• Développer et maintenir un réseau de soutien social

Les participants partagent leurs expériences…

Groupe d'Information et de Soutien pour les proches de personnes souffrant d'un trouble bipolaire


Voir la description des groupes de printemps 2017 (objectifs, thèmes, dates, coût, lieux…):

Renseignements:
Mme Alexandra Groz : alexandra.groz@hcuge.ch
Mme Véronique Giacomini : veronique.giacomini@hcuge.ch