Le 29 novembre les Genevois(es) sont appelé(e)s à voter pour une modification de la constitution de la République et canton de Genève. Il s’agit de promouvoir les droits des personnes en situation de handicap, un sujet particulièrement important pour toutes les associations qui prennent leur défense.

La Convention de l’ONU relative aux droits des personnes handicapées s’est engagée « à éliminer les obstacles auxquels sont confrontées les personnes handicapées, à protéger celles-ci contre les discriminations et à promouvoir leur inclusion et leur égalité au sein de la société civile ». La majorité du Grand Conseil, en référence à cette Convention, souhaite donc renoncer à retirer les droits politiques à toute personne durablement incapable de discernement.

Voter en faveur de cette modification est symbolique : c’est un signe fort en faveur de l’inclusion, y compris celles des personnes sous curatelle de portée générale. Même si le nombre de Genevois actuellement privés de droits politiques cantonaux ne s’élève qu’à 1200 personnes environ, notre vote en faveur de la modification est important : « Les droits politiques sont universels pour leurs titulaires et il ne revient pas aux autorités judiciaires de déterminer si quelqu’un est apte à les exercer »(Prise de position du Conseil d’Etat)

Votre association le Relais vous encourage donc à voter oui le 29 novembre.